Communiqués de presse 2022

Éloignement aérien d’un ressortissant bangladais

 
 
Éloignement aérien d’un ressortissant bangladais

Éloignement aérien d’un ressortissant bangladais, arrivé par voie maritime

Le lundi 7 novembre 2022, les services de l’État mettaient en place un éloignement par voie aérienne à destination de Dacca (Bangladesh).

Le retenu avait été intercepté en mer, le 12 octobre à bord d’une embarcation en provenance des Comores dans le ressort des eaux territoriales françaises et placé au Centre de Rétention Administratif (CRACentre de rétention administrative).

Les services CRACentre de rétention administrative et de la préfecture se sont mobilisés pour mettre en place son éloignement, en sollicitant immédiatement, auprès des autorités bangladaises à Paris, afin d’obtenir la délivrance d’un laissez-passer consulaire pour l’éloignement de l’intéressé dans son pays d’origine (l’individu étant dépourvu de tout document de voyage).

Finalement, les escorteurs de la Police aux frontières et le ressortissant bangladais ont quitté Mayotte le 7 novembre 2022 et sont arrivés le 9 au matin.

À leur arrivée à Dacca, l’intéressé a été remis immédiatement aux autorités locales. Les escorteurs ont repris à l’issue, le retour vers Mayotte, où leur arrivée est prévue en fin de semaine.

L’État reste pleinement mobilisé pour contrer les nouveaux flux de l’immigration irrégulière qui concernent le département de Mayotte.

> CP-Eloignement aérien d'un ressortissant Bagladais arrivé par kwassa-1-1 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,06 Mb