Communiqué de presse 2020

Interpellation de 10 individus pour des faits de violences volontaires

 
 
Interpellation de 10 individus pour des faits de violences volontaires

En cette semaine précédant les congés scolaires de fin d’année, le préfet de Mayotte a demandé une mobilisation encore plus intense des forces de sécurité intérieure afin de prévenir des actions violentes.

Des incidents ont été enregistrés aux alentours des établissements sur plusieurs points du territoire.

À Mamoudzou, afin de sécuriser les Lycées Mamoudzou Nord et Younoussa Bamana, un dispositif renforcé de service civique en partenariat avec les équipes mobiles de sécurité du rectorat et de la police municipale a été déployé par la sécurité publique.

Chaque tentative d’édification de barrage, comme à 6h à Kawéni, à 6h30 au rond-point du Baobab, a donné lieu à une réaction immédiate afin de rétablir l’ordre et dégager les axes.

L’ensemble des actions réalisées sur Mamoudzou a permis l'interpellation de 9 jeunes dans le cadre de quatre affaires distinctes pour des faits de violences volontaires avec arme par destination en réunion, de violences réciproques et de port d'arme prohibé. Ces jeunes ont tous été placés en garde à vue.

En concertation avec le rectorat, les établissements et le transporteur scolaire, un dispositif associant Police Nationale et Municipale a été mis en place pour sécuriser la fin des cours.

Des mesures similaires de sécurisation par la Gendarmerie Nationale, notamment à Sada, Dzoumogné, Koungou, Dembeni ont également conduit à l’arrestation d’une personne.

À cette heure, l’ensemble des élèves ont quittés leurs établissements pour regagner leur domicile.

Les 10 interpellations réalisées, témoignent de l’engagement constant des forces de sécurité.

Le préfet de Mayotte salue l'action de l’ensemble des acteurs qui a permis de garantir la sécurité des élèves.

> CP - Interpellation de 10 individus pour des faits de violences volontaires - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,12 Mb