Retour à l’état d’urgence sanitaire

 
 
Retour à l’état d’urgence sanitaire

Si la situation sanitaire à Mayotte n’est pas comparable à celle de la métropole, il est pour autant nécessaire de se protéger dès à présent d’une évolution qui ne nous met pas à l’abri d’une éventuelle reprise de l’épidémie.

Comme annoncé par le Président de la République mercredi dernier, enrayer la circulation du virus Covid-19 nécessite de placer l’ensemble des départements de métropole et d’outre-mer en état d’urgence sanitaire.

A Mayotte, l’application de ce nouvel état d’urgence sanitaire signifie la mise en place des mesures suivantes :

- le port du masque est obligatoire dans tous les établissements recevant du public ainsi que dans les magasins de vente, commerces divers et centres commerciaux.

Cette obligation s’applique également :

  • Aux gares maritimes, à la barge, à l’aéroport, aux transports en commun,
  • Aux abords des établissements hospitaliers du CHM, des centres de protection maternelle et infantiles, des établissements scolaires et des bureaux de poste.

- les rassemblements, réunions ou activités de plus de 6 personnes sur la voie publique ou dans des lieux ouverts au public sont interdits, à l’exception des manifestations revendicatives déclarées, des rassemblements à caractère professionnel, des services de transport de voyageurs, des établissements recevant du public, des cérémonies funéraires, et des marchés,

- dans les lieux de cultes, la distanciation physique d’un mètre entre deux personnes doit être assurée,

- les compétitions sportives sont possibles dans les stades avec places assises en laissant la distance d’un siège entre deux personnes ou groupes de moins de 6 personnes. En l’absence de places assises, une distance de sécurité d’au moins un mètre doit être conservée entre chaque spectateur. L’accueil du public reste autorisé dans les gymnases et salles de sport, dans le respect d’un nouveau protocole sanitaire, qui sera communiqué prochainement,

- les salles de type cinéma ou amphithéâtre avec places assises peuvent continuer à fonctionner en respectant la distance d’un siège vide entre deux personnes ou groupes de moins de 6 personnes,

- pour les bars et restaurants, l’accueil du public reste possible dans le respect d’un protocole sanitaire strict, (6 personnes par table, distance d’un mètre entre les chaises de tables différentes, pas de service debout au comptoir, affichage à l’entrée de la capacité d’accueil maximale de l’établissement),

- la diffusion de musique amplifiée sur la voie publique ou dans les bars et restaurants est interdite tout comme les activités dansantes sur la voie publique et dans les établissements recevant du public,

- dans les salles des fêtes, établissements recevant du public ou chapiteaux provisoires tous les événements festifs, pendant lesquels le port du masque ne peut être assuré de manière continue sont interdits,

-  les centres de loisirs restent ouverts avec le port du masque obligatoire pour les enseignants et professionnels.

Les principales règles de lutte contre la propagation du virus restent inchangées :

  • Se laver régulièrement les mains à l'eau et au savon (dont l'accès doit être facilité avec mise à disposition de serviettes à usage unique) ou par une friction hydro-alcoolique ;
  • Se couvrir systématiquement le nez et la bouche en toussant ou éternuant dans son coude ;
  • Se moucher dans un mouchoir à usage unique à éliminer immédiatement dans une poubelle ;
  • Éviter de se toucher le visage, en particulier le nez, la bouche et les yeux.

Les masques doivent être portés systématiquement par tous, quand la distanciation physique ne peut être garantie.

Ces mesures doivent permettre à chacun de se protéger en protégeant les autres.

Le préfet, appelle à la responsabilité individuelle notamment dans le cadre des rassemblements familiaux ou amicaux dans des espaces privés.

En effet, seule la poursuite collective des efforts permettra d’éviter la passage à  un niveau supérieur de restrictions. 

> CP - RETOUR À L'ÉTAT D'URGENCE SANITAIRE - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,33 Mb

> P976-20201017-dispositions-complementaires-decret20201262 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 1,54 Mb