Condamnation des violences

 
 
Condamnation des violences

A la suite d’un accident de la circulation routière sans gravité survenu hier, de multiples barrages ont été érigés sur les axes routiers de Combani à Ouangani au prétexte que des travaux de voirie et de mise en place de ralentisseurs sont demandés pour ralentir la vitesse de circulation des véhicules.

Le conseil départemental, contacté sur cette question, a d’ores et déjà décidé de la réalisation de ces travaux dans les meilleurs délais.

Dès lors, il n’y a aucune raison de voir s’ériger des barrages, fomentés par quelques dizaines d’émeutiers, parfois mineurs, sauf à vouloir en découdre avec les forces de l’ordre.

Jean-François COLOMBET, préfet de Mayotte, Délégué du Gouvernement, condamne avec la plus grande fermeté ces comportements inadmissibles qui mettent en danger nos concitoyens et remercie les forces de l’ordre pour les efforts consentis pour y mettre un terme, de jour comme de nuit, pour la sécurité des Mahorais.

Le Préfet déplore qu’en cette période d’état d’urgence sanitaire pendant laquelle tous nos efforts devraient converger vers la seule lutte contre la propagation du virus, tant d’énergies et de forces soient employées à combattre des comportements inadmissibles et d’un autre âge.

> CP CONDAMNATION VIOLENCES - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,25 Mb