Les rencontres scientifiques à Mayotte

 
 
Les rencontres scientifiques à Mayotte

Ces rencontres sont l’occasion de réunir des scientifiques venus de toute la France autour du phénomène sismo-volcanique à Mayotte.

La naissance de l’édifice volcanique sous-marin a été découverte lors d’une mission de recherche océanographique en mai 2019, à bord du Marion Dufresne. Cette mission faisait suite à un nombre conséquent de séismes ressentis sur l’île depuis 2018.

Depuis, une série de missions coordonnées entre les services de l’État et les instituts scientifiques ont été conduites permettant d’affiner les recherches, de suivre l’activité sismo-volcanique et d’apporter des réponses à ce phénomène.

Les rencontres scientifiques du volcan seront l’occasion de présenter à la population de Mayotte l’état des connaissances sur le phénomène sismo-volcanique et l’ensemble des conséquences qu’il emporte.

Retrouvez l'intégralité des rencontres scientifiques sur Youtube .

Le Programme :

Première partie : 9h00 - 12h00

  • Discours d’ouverture par le préfet de Mayotte
  • 9h05 - 9h20: Eric Humler (CNRS) : Le Volcan, le Savant et le Politique.
  • 9h20 - 9h40: Professeurs des écoles/collèges/lycées : Comment les enfants perçoivent-ils le phénomène ?
  • 9h40 – 10h00 : Saïd Hachim/ André Lechiguero (CR/STTM) : Comment les adultes perçoivent-ils le phénomène ?
  • 10h15 - 10h35 : Miki Mori (CUFR, Mayotte) : Premières nuits d'angoisse à Mayotte en mai 2018 : récits courts sur les séismes.
  • 10h35 – 10h55 : Carole Berthod (CNRS/UCA) : Que nous disent les cailloux ?
  • 10h55 – 11h15 : Aline Pelletier (IPGP/UP/CNRS)/Charlotte Mucig (BRGM)/Arnaud Lemarchand (IPGP/UP/CNRS) : Un réseau de surveillance comment ça marche ?
  • 11h15 – 11h35 : Emmanuel Rinnert (IFREMERInstitut français de recherche pour l'exploitation de la mer) et les chefs de missions (Isabelle Thinon, Nathalie Feuillet, Stéphane Jorry) : Explorer les fonds sous marins à Mayotte : pourquoi faire ?
  • 11h35 – 12h00 : Discussions de tous les participants.

Deuxième partie : 13h30 – 16h00

  • 13h30 - 13h50 : Anne Lemoine (BRGM)/Jean Christophe Komorowski (IPGP/UP/CNRS) : Que savons nous sur le fonctionnement du volcan ?
  • 13h50 – 14h10 : Anne Le Friant (IPGP/UP/CNRS)/Nicolas Taillefert (BRGM): Quels effets en cas de tsunamis : ce que nous disent les modèles ?
  • 14h10 – 14h30 : Matthieu Jeanson et Thomas Claverie (CUFR, Mayotte): Comment réagissent les littoraux à l’enfoncement de l’île ?
  • 14h45 – 15h15 : Table ronde: Nicolas Taillefert (BRGM), Jean Christophe Komorowski/ (IPGP/UP/CNRS)/ Mathieu Le Duff (CUFR Mayotte), Maud Devès (UParis/IPGP). Comment vivre avec un volcan – perception et résilience ?
  • 15h15 - 15h45 : Discussions de tous les participants
  • 15h45 - 16h00 : Eric Humler (CNRS) : clôture de la journée.

Ce programme est susceptible d’évoluer.

Invitation aux rencontres scientifiques à Mayotte

Qu’est-ce que le phénomène sismo-volcanique à Mayotte ?

Depuis le 10 mai 2018, de nombreux séismes ont été recensés à Mayotte. Au 31 mai 2019, plus de 2 200 séismes supérieurs à 3,5 sur l’échelle de Richter avaient été recensés. En mai 2019, la mission océanographique réalisée par le navire Marion Dufresne, dirigée par l’Institut Physique du Globe de Paris (IPGP), a confirmé la présence d’un édifice volcanique au large de l’île.

Dans ce cadre, le Réseau de surveillance Volcanologique et Sismologique de Mayotte (REVOSIMA) a été mis en place afin de suivre l’activité sismo-volcanique de l’île de Mayotte. Opéré par l’IPGP en co-responsabilité avec le Bureau de recherche géologique et minière (BRGM) et sa direction régionale à Mayotte, le REVOSIMA s’appuie sur un étroit partenariat scientifique et technique avec l’Institut français de recherche pour l’exploitation de la mer (Ifremer), le Centre national de recherche scientifique (CNRS), le BRGM, l’Institut physique du Globe de Strasbourg (IPGS) et le Réseau national de surveillance sismique) (RENASS), l’Institut de recherche pour le développement (IRD), l’Institut national de l’information géographique et forestière (IGN), l’ENS, l’Université de la Réunion, l’Université Clermont Auvergne, le Centre national d’études spatiales (CNES), Météo France, et le Service hydrographique et océanographique de la Marine (SHOM).

Ils se sont vu confier la tâche de faire des propositions concrètes d’actions prioritaires à mener à la fois en recherche et en surveillance sur le court, moyen et long terme pour mieux comprendre les phénomènes en cours, et d’apporter aux acteurs opérationnels les connaissances scientifiques nécessaires à la préparation et la gestion de crise.

La découverte du volcan sous-marin

Pour en savoir plus :
www.mayotte.gouv.fr
www.ifremer.fr
www.brgm.fr
www.ipgp.fr

> Dosser de presse - Les rencontres scientifiques du volcan à Mayotte - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 2,97 Mb