Rencontre avec les lycéens du Lycée Polyvalent de Kaweni.

 
 
Rencontre avec les lycéens du Lycée  Polyvalent de Kaweni.

Suite aux violences aux abords des établissements scolaires survenues la semaine dernière, le préfet de Mayotte a rencontré vendredi dernier, une délégation de jeunes du lycée polyvalent de Kawéni.

Ces jeunes ont exprimé leur mécontentement face à la violence qu’ils subissent chaque jour en se rendant au lycée.

Le Préfet et le recteur Gilles Halbout ont tenu à réunir ce matin, l’ensemble des acteurs concernés par le problème afin de trouver des solutions.

Ainsi, la société de transport MATIS, la mairie de Mamoudzou, le Conseil Départemental, la Police Nationale, le proviseur du lycée, des représentants de parents d’élèves et des lycéens étaient présents. Tous ont pris consciences des violences et des dangers quotidiens que subissent ces jeunes.

Au terme de cette réunion, plusieurs mesures vont être appliquées dans les prochains jours.

=> Dans un premier temps, la ville de Mamoudzou s’engage à sécuriser les abords du lycée en installant des candélabres photovoltaïques. Cet éclairage public permettra aux élèves de cheminer vers leur établissement en sécurité.

La commune de Mamoudzou a pris la décision d’ouvrir dès 5 h du matin la MJCMaisons des jeunes et de la culture qui se trouve à proximité du LPO de Kawéni. Les élèves détenteurs d’une carte de transport pourront rejoindre un lieu sécurisé, surveillé par des emplois financés par l’État et formés à la surveillance et à la sécurité.

=> Dans un second temps, la société de transport MATIS va mener une réflexion afin d’optimiser les horaires de dépose des élèves. Ils travaillent sur des horaires de « dépose » qui s’adapteront au mieux aux heures d’ouverture du lycée.

La société s’engage aussi à ce que les bus s’arrêtent désormais devant la MJCMaisons des jeunes et de la culture.

=> Enfin, la Police Nationale renforcera sa présence entre 5h et 6h du matin. Ce créneau horaire est un moment sensible pour les lycéens. Les agresseurs profitent de la pénombre pour sévir.

Monsieur le Préfet a également demandé aux élèves portes-parole présents de travailler sur des modèles d’action visant à responsabiliser l’ensemble des jeunes sur le civisme dans les transports scolaires et aux abords des établissements.

Ces points fondamentaux vont permettre aux adolescents de se rendre sur leur lieu d’étude de façon plus sereine et sécurisée.

Une prochaine réunion «bilan» des mesures décidées ce matin, aura lieu le lundi 23 mars au LPO de Kawéni. L’objectif étant de faire un point sur les actions qui auront été mises en place.

Le Préfet de Mayotte a annoncé qu’un cycle de réunion du même format aura lieu dans l’ensemble des établissements scolaires souffrant de la même problématique.

> CP Rencontre avec les lycéens du LPO de Kawéni - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 4,85 Mb